L'ALIMENTAIRE CHUTE TRÈS FORTEMENT EN AVRIL

L'avis de LSA

Sans doute pénalisés par un jour ouvrable et un samedi de moins par rapport à avril 2004, les hypers et les supermarchés ont connu un très mauvais mois d'avril 2005 marqué par de fortes baisses des ventes de produits alimentaires, chiffrées par la Banque de France à respectivement - 6,1 % et - 3,5 %. À l'inverse, la plupart des secteurs de l'équipement de la personne et du logement ont bénéficié d'une progression assez sensible de leur activité : le meuble notamment (+ 12,4 %), mais aussi l'électronique grand public (+ 8,1 %), ou encore le textile et la chaussure (respectivement + 4,8 % et + 4,3 %).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1907

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous