Marchés

L’alimentaire en Europe profite aux marques nationales

|
Une dynamique favorable aux marques nationales
Une dynamique favorable aux marques nationales

Entre 2007 et 2013, la dynamique des MDD et des marques nationales sur le marché de l’alimentaire s’est inversée. Jusqu’en 2009, la croissance du chiffre d’affaires des MDD était beaucoup plus importante que celle des marques nationales. Par exemple, en 2008, la croissance du chiffre d’affaires des MDD était de 9,1 % quand celle des marques nationales était à +0,3 %. Mais revirement de situation depuis 2010 ou la tendance s’est totalement renversée. En 2013 les marques nationales enregistrent une progression de +2,4 % quand les MDD stagnent à +0,4 %. En effet, alors que la précédente crise (2007-2008) avait fortement profité aux MDD, depuis 2010, les consommateurs se sont davantage portés sur les marques nationales, synonymes dans leur esprit de confiance et de qualité.

HM+SM, source IRI, d'après Bonduelle

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message