L'Allemagne ouvre ses commerces pour la Coupe du monde de foot

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

À la faveur d'une modification de la réglementation, de nombreux Länder vont opter pour la libéralisation totale des horaires d'ouvertures des magasins en tout cas pendant la Coupe du monde de football. Un sujet reste tabou : l'ouverture le dimanche.

Les fans de foot pourront faire leurs courses quand ils l'entendent : les Länder allemands se sont mis d'accord en juin 2005 sur une libéralisation totale des horaires d'ouverture pendant les quatre semaines (juin-juillet) de la Coupe du monde de football, pour les 12 villes qui accueilleront la manifestation. Mais, au-delà du Mondial, le carcan qui pèse toujours sur les horaires d'ouverture outre-Rhin devrait rapidement sauter sous le gouvernement Merkel.

Le programme commun de gouvernement, signé à l'automne par les chrétiens et les sociaux-démocrates au pouvoir à Berlin, prévoit en effet de déléguer la compétence en termes d'horaires d'ouverture des magasins de l'État fédéral aux Länder. « Cela se fera dans le courant de l'année, sans doute d'ici à l'été », estime Rüdiger Jakob, le porte-parole de la délégation de la Basse-Saxe à Berlin.

Quid des syndicats ?

La plupart des Länder, à l'exception de la très conservatrice Bavière et de la Sarre, qui entendent s'en tenir à la législation actuelle, opteront alors pour la libéralisation totale - sauf pour le dimanche, un sujet qui reste tabou. « Bien sûr, cela ne veut pas dire que tous les magasins ouvriront 24 heures sur 24 ! Mais nous voulons que les commerces qui estiment l'affaire rentable puissent ouvrir comme ils l'entendent, et que les clients qui le désirent puissent faire leurs courses à 22 heures ou à minuit s'ils le veulent », insiste Rüdiger Jakob. La Basse-Saxe, à la tête du mouvement en faveur d'une plus forte déréglementation, entend supprimer toute contrainte sur son territoire. Sauf le dimanche. Reste à affronter la fronde des syndicats : ceux-ci n'ont accepté l'extension des horaires d'ouverture en 2003 qu'en échange de coûteux bonus pour les salariés concernés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1936

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA