L'Allemand DM résiste bien sur son marché domestique

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La quasi-récession qui frappe le marché allemand depuis des mois n'affecte pas le numéro 2 de la droguerie en Allemagne. La chaîne dm vient en effet d'achever son exercice 2000-2001 sur une croissance de 16 % de son chiffre d'affaires, avec 2,33 milliards d'euros. Sur son marché domestique, la croissance a été plus forte encore, avec + 18 %, soit 4 points de mieux que lors de l'exercice précédent. La chaîne, qui a ouvert, pendant la même période, 49 nouveaux magasins, compte désormais 565 points de vente dans le pays.

Selon la direction du groupe, le système de fidélité mis en place en Allemagne même (deux tiers de l'activité du groupe) est largement responsable de ces bons résultats : « un quart de nos clients a adopté notre carte de fidélité », assure Götz Werner, le gérant de l'enseigne. Le nombre de tickets de caisse est ainsi passé l'an dernier de 165 à 180 millions.

Les résultats obtenus à l'étranger sont en revanche nettement moins satisfaisants. Par le biais de sa filiale autrichienne, dm est présente en Italie et dans les pays de l'Est (Croatie, Slovaquie, République tchèque et Hongrie). En Autriche (382 magasins soit 13 ouvertures seulement l'an passé et un chiffre d'affaires de 460,16 millions d'euros), dm mise sur une croissance de 4 % seulement cette année contre 6 % en 2000. L'Italie et les pays de l'Est ont toutefois enregistré une croissance des ventes de 23 %.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 0072

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA