L’allemand Otto va racheter les activités e-commerce du Groupe 3SI (ex-3 suisses) à la famille Mulliez

Le numéro 3 mondial du e-commerce, le groupe Otto, veut racheter les activités e-commerce de 3SI - notamment les 3 Suisses -, dont il était déjà l'actionnaire majoritaire, à la famille Mulliez, actionnaire de référence via la holding Fipar.

« Aujourd’hui, l’e-commerce se joue au niveau mondial, a commenté Denis Terrien, l’actuel Pdg de 3SI
« Aujourd’hui, l’e-commerce se joue au niveau mondial, a commenté Denis Terrien, l’actuel Pdg de 3SI© DR

Le groupe allemand et déjà principal actionnaire du groupe 3SI avec 51 % a fait une offre de rachat à l’autre actionnaire du groupe Fipar (famille Mulliez) de la totalité des activités de e-commerce BtoC, de services au e-commerce et de l’enseigne Otto Office de 3SI, branche dont il deviendrait l’actionnaire unique une fois les instances représentatives consultées, c’est-à-dire au dernier trimestre 2013.

Les instances représentatives du personnel vont être informées de ce projet et devront donner leur avis en France et dans toutes les sociétés du groupe. Puis la proposition reviendra au conseil d’administration. L’opération devrait se faire lors du dernier trimestre 2013. La nouvelle structure qui serait détenue à 100% par le groupe Otto représenterait 1,3 milliard de CA des 1,7 milliards réalisé actuellement par 3SI et serait dirigée par un management français.

"Aujourd’hui l’e-commerce se joue au niveau mondial, a déclaré Denis Terrien, l’actuel Pdg de 3SI, lors d'une conférence de presse dans l'après-midi du 27 juin. C’est le cas avec Amazon ou Rakuten. Si cette opération venait à se faire, la France deviendrait le deuxième plus grand pays derrière l’Allemagne pour Otto qui est aujourd’hui le numéro 2 du e-commerce, qui a trouvé une manière de bien se développer".

"Otto fait aujourd’hui 5 milliards en e-commerce et est profitable, a ajouté Denis Terrien. Cette proposition démontre une confiance du groupe Otto dans la mutation réussie du groupe en e-commerce et en service et une confirmation du travail réalisé pendant 4 ans".

Le nouveau périmètre de 3SI devrait être 300 millions d’euros et 1000 salariés.

Au travers de cette opération, les enseignes du Groupe 3SI, 3ème groupe de e-commerce en France, 12ème en Europe (classement Internet Retailer juin 2013) et 1er opérateur privé de services au e-commerce en France, estiment qu'elles pourraient bénéficier d’un environnement propice pour conforter leur développement sur le e-commerce ou les services Le Groupe 3SI est le 3ème groupe de e-commerce en France et le 12ème en Europe avec 21 millions de visiteurs uniques par mois. Avec 3 000 e-commerçants clients, le Groupe 3SI est également, en France, le 1er opérateur privé de services au e-commerce. Il a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 1,7 milliard d’euros. Positionné sur ses 2 piliers du e-commerce et des services, le Groupe 3SI se dit profitable.

Si cette offre était acceptée, les enseignes concernées de e-commerce BtoC principalement basées en France, en Espagne, en Belgique et en Allemagne, de services au e-commerce majoritairement en France, en Belgique et en Espagne et de l’enseigne Otto Office seraient regroupées dans une nouvelle entité française, adossée au Groupe Otto et dirigée par un management français.

Les autres enseignes et participations (Bruneau, Contentia, Direxi, Cofidis Participations…) restent dans la structure 3SI SA actuelle. Cette structure continuera de développer les meilleures options leur permettant de croitre sur leurs marchés respectifs.

 

 

Source : groupe 3SI

 

Le groupe Otto, numéro 2 mondial

Le communiqué précise également la position du groupe Otto. Créé en Allemagne en 1949, le Groupe Otto est aujourd’hui, avec 53800 salariés (chiffres à fin février 2013) un groupe mondial de distribution et de services. Le groupe comprend 123 marques principales et est présent dans plus de 20 pays en Europe, Amérique du Nord et du Sud et Asie. Ses activités sont regroupées en 3 domaines : la distribution multicanal, les services financiers et les services. Lors de son exercice 2012/13 (clôturé le 28 février), le groupe Otto a réalisé un chiffre d’affaires de 11, 8 milliards d’euros. Il est le leader mondial du e-commerce mode et déco et le n°2 mondial en e-commerce BtoC.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA