L’alliance Conforama-Mobilier Européen va peser plus lourd qu’Ikea

|

En conjuguant leurs achats, Conforama et les enseignes du groupe Mobilier Européen vont passer devant Ikea en termes de chiffre d’affaires. Cette étape transitoire prépare le rachat de Fly par Conforama.

En s'alliant, Conforama et Mobillier Européen vont peser plus lourd qu'Ikea
En s'alliant, Conforama et Mobillier Européen vont peser plus lourd qu'Ikea

Le partenariat qui doit se nouer entre Conforama et le groupe Mobilier Européen (enseignes Fly, Atlas et Crozatier) représentera une part de marché totale de 21% dans l’ameublement, passant de fait devant Ikea, qui en revendiquait 17,8% en 2012.

Thierry Guibert, pdg de Conforama, et Philippe Rapp, co-président du Mobilier Européen ont détaillé ce 4 décembre quelques uns des termes du partenariat stratégique qui doit se mettre en place entre les deux entreprises. Tout d’abord, les activités d’approvisionnement et de logistique vont être regroupées sous l’égide de Steinhoff International Sourcing and Logistics, dont dépend Conforama. Cette massification doit améliorer la capacité d’achat et faciliter la logistique et les livraisons sur le terrain.

Selon les chiffres annoncés par les deux patrons, cette synergie permet "de devenir numéro un sur le marché français, avec un volume d’achat du nouvel ensemble supérieur de 30% à celui de Conforama aujourd’hui".

Conforama pourra monter au capital de Fly France

Le rapprochement des moyens n’est qu’un prélude au rachat de Fly (500 millions d’euros de CA hors taxe en 2012) par Conforama (3,07 milliards d’euros HT, dont une grande partie en France). En attendant cette issue, l’acquisition de Fly Suisse est d’ores et déjà prévue (19 magasins concernés), tout comme le rachat d’une dizaine de magasins du groupe Mobilier Européen en France, qui n'a pas été détaillé.

Thierry Guibert sera nommé prochainement au Conseil de surveillance de Mobilier Européen, et Conforama disposera "d’une option pour monter au capital de Fly France" dans les 3 à 5 ans, jusqu’à 100% si l’enseigne le souhaite. Et on ne voit pas pourquoi elle s’en priverait, compte tenu de la stratégie de conquête en Europe déployée par Steinhoff, sa maison mère, numéro deux derrière… Ikea.

Sur Magasin LSA, contacter tous les experts d'agencement pour votre magasin

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message