L'Alliance du commerce fait son lobbying à la veille de la Conférence sociale et publie ses résultats

|

L'Alliance du commerce, qui réunit 27 000 magasins et 200 000 salariés dans le secteur de l'équipement de la personne, fait part de ses revendications, à la veille de la Conférence sociale qui réunit le gouvernement et les syndicats au palais d'Iéna, à Paris, les 9 et 10 juillet prochains.

Christian Pimont, président de l'Alliance du commerce
Christian Pimont, président de l'Alliance du commerce© DR

"Les commerces vont subir des hausses de charges sans précédent, dénonce l'Allieance du commerce qui regroupe, la FEC (chaussure), la FEH (habillement) et l'UCV (centre-ville). Et ce, alors que la multiplication des canaux de distribution appelle des investissements importants et accroît la concurrence". L'Alliance a calculé que la suppression des allègements de charges sur les salaires (abaissement du seuil à 1,5 fois le Smic, relèvement du forfait social de 8 à 20% sur l'intéressement, intégration de l'épargne salariale au calcul des charges) entraînerait une perte de 300 millions d'euros pour les entreprises. Et de chiffrer en emplois la perte : ce serait l'équivalent de 15 000 embauches de jeunes. Le lobby pointe également la perspective d'une révision à la hausse des impôts locaux, validée par le Sénat. La Fédération des entreprises de commerce (FCD) a commandé un rapport à deux expert qui va dans le même sens.

Avantage aux grands magasins

Ce matin, l'Alliance du commerce en a profité pour publier ses résultats 2011 avec pour la 4ème année consécutive une très faible augmentation des ventes en volume (+1,3%). Sur l'ensemble du premier semestre, les chaînes d'habillement ont enregistré un recul de leurs ventes de 6% (-16% rien qu'au deuxième trimestre), celles de chaussures de 4,8%, tandis que les grands magasins progressaient de 3%.

L'effet solde

Les six premiers jours de soldes se sont conclus sur une hausse des ventes d'environ 10% en moyenne par rapport à l'année précédente dans les grands magasins, les chaînes d'habillement et de chaussures. Entre l'ouverture des soldes mercredi dernier et lundi, les ventes ont augmenté de 12% dans les chaînes d'habillement (Zara, H&M et consorts) et de 8% dans les enseignes de la chaussure. Elles ont crû de 10% dans les grands magasins (Printemps, Galeries Lafayette...) et les magasins populaires (Monoprix principalement).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter