Marchés

L'alliance Père Dodu-Vache qui rit prend corps

|

Des bâtonnets de volailles garnis de fromage fondu et enrobés d'une couche de chapelure, tel est le fruit de la rencontre entre Père Dodu et la Vache qui rit. Après un premier contact en décembre 2006, les deux marques ont travaillé pendant plus de un an pour créer un produit destiné aux enfants. But de l'opération ? Père Dodu, leader des panées avec 38,5 % de PDM en valeur, entend avec cette nouvelle offre et l'ensemble de sa gamme de produits panés se tailler une place respectable au sein du rayon traiteur. De son côté, la marque du groupe Bel, en s'associant avec Père Dodu, compte bien élargir les usages du petit triangle de fromage fondu. Un objectif qui l'a déjà conduit en 2006 à établir un partenariat avec Knorr pour une recette de soupes aux courgettes. Contrairement à Père Dodu, le cobranding n'est donc pas une première pour la Vache qui rit. Disponible en GMS, le produit sera soutenu en avril et mai par une offre « 100 % remboursé » et des bons de réductions croisés sur les escalopes de Cordon bleu et les boîtes de Vache qui rit.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message