L’américain Target mise sur des rayons de santé connectée

|

L’Internet des Objets (IoT) et le bien-être sont-ils les nouveaux relais de croissance des retailers ? Target teste des sections "Connected Health" spécialisés dans la santé connectée dans 550 de ses magasins. Balances connectées, tensiomètres et trackers d’activité comblent les étagères de ces nouveaux rayons.

Target crée une section santé connectée dans 550 de ses magasins.
Target crée une section santé connectée dans 550 de ses magasins.
Ce qu’il faut retenir :
Target teste des rayons "Connected Health" dans 550 de ses magasins. Sur 1m80 de large, ils présentent une variété de 14 produits différents.
• Target entend faire de la santé un produit de consommation et un rayon incontournable de l’enseigne.
• La santé connectée et le bien-être sont des nouveaux outils pour les retailers. Les enseignes américaines n’hésitent à baser leurs programmes de fidélité sur les efforts réalisés par leurs clients.

Target a-t-il mis un pied dans le futur du retail ? Le distributeur américain teste des rayons de santé connectée dans 550 de ses magasins, explique un article de Forbes du 25 avril 2016. Ces sections "Connected Health" présentent sur 1m80 de large une 15aine de produits connectés dédiés à la santé. Entre trackers d’activités, balances connectées et tensiomètre, Target veut vendre à ses clients des objets connectés qui peuvent analyser et enregistrer les informations concernant leur bien-être via leur smartphone. D’après une porte-parole de Target, "nous savons que nos clients sont très intéressés par ce type de produits. Nous allons évaluer nos plans de croissance grâce à ces retours et les résultats de vente" a-t-elle ajouté. Target entend faire de ces produits, des consommables et un véritable rayon dans ses enseignes alors que le marché va arriver à maturité.  

Plus largement, Target se concentre sur le bien-être

Plus largement c’est le bien-être qui intéresse Target. Le distributeur a annoncé un plan pour revendre ses 1700 pharmacies en magasin au spécialiste CVS. Si les nouveaux rayons de santé connectée devraient se situer à l’intérieur ou à proximité de ces pharmacies, Target entend surtout se concentrer sur son cœur de métier en confiant ses pharmacies à CVS. Côté alimentaire, Target opère un mouvement similaire et mise maintenant sur le bien-être : les produits trop manufacturés sont éliminés au profit du biologique, du local et d’une offre plus naturelle.

Le bien-être et la santé, nouvel outil de fidélisation pour les distributeurs ?

Target n’est pas le premier distributeur à miser sur le bien-être de ses clients. Les enseignes de la grande distribution américaine semblent se racheter une image. Walmart a rejoint en avril la plateforme de paiement InComm Healthcare & Affinity qui permet à ses membres de participer à un programme de bien-être afin de recevoir en échange des avantages chez Walmart. Walgreens a noué un partenariat pour créer le programme de fidélité Balance Rewards qui récompense les activités saines.  A terme, ces programmes devraient poser la question de la protection des données de ces clients. En 2011, le gouvernement britannique avait demandé à Tesco de partager les données de son programme de fidélité, ce à quoi la chaîne s’était refusée. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA