L’ameublement reculera de 3% en 2013 et ne fera pas mieux en 2014

Malgré un mois d’octobre en positif (une première depuis 16 mois !), le marché du meuble devrait finir l’année en recul de3%, faute de reprise économique selon l’Ipea.

2014 devrait être un exercice aussi compliqué que 2013
2014 devrait être un exercice aussi compliqué que 2013

Une très timide éclaircie a été aperçue pour les acteurs de l’ameublement au mois d’octobre, marqué par un léger mieux des ventes de +2,1%. Ce rebond met un terme à 16 mois de ventes en négatif, mais il ne sera pas suffisant pour effacer les difficultés récurrentes du secteur. Selon l’Institut d’études et de promotion de l’ameublement, qui vient d’organiser sa journée annuelle, « le marché sera en chute et celle-ci sera vraisemblablement de l’ordre de 3%. Deux années de chute consécutives, c’est une situation que le secteur n’avait plus connu depuis le début des années 2000. Peu d’acteurs sont épargnés et mêmes certains circuits et enseignes qui pouvaient s’appuyer sur des résultats et une croissance solide ces dernières années sont en difficulté».


Pas mieux l’an prochain

Et encore faut il préciser que ce chiffre de 3% bénéficie de l’apport  artificiel de la nouvelle taxe éco-mobilier. Sans l’apport de cette dernière, l’Ipea a estimé que le recul, sur les 10 premiers mois de l’année, serait de -4%. Et à surface comparable, la chute serait de -5%. Quant aux perspectives 2014, inutile d’attendre monts et merveilles du contexte économique. Entre la pression sur le pouvoir d’achat et la méforme de l’immobilier, important levier d’achat de meubles, « le marché (…) devrait en 2014 se situer sur une tendance similaire à celle enregistrée en 2013 » précise l’Ipea.

Sur Magasin LSA, contacter tous les experts d'agencement pour votre magasin

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message