L’anglais Asda va tester un point de retrait click & collect 24/24

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Asda, deuxième plus grande chaîne de supermarchés au Royaume-Uni (groupe Walmart), testera dès juin 2015 un point de retrait click & collect 24/24. Cette initiative, tout comme l’ouverture de magasins dans les rues commerçantes de Londres, doit participer à la relance du distributeur, après de mauvais résultats trimestriels.

Le distributeur anglais cherche des pistes de relance (click & collect, installation dans les rues commerçantes) alors qu'il est particulièrement chahuté.
Le distributeur anglais cherche des pistes de relance (click & collect, installation dans les rues commerçantes) alors qu'il est particulièrement chahuté.

Tout comme sa maison mère Walmart, le distributeur anglais Asda investit dans le e-commerce à la recherche de solutions pour satisfaire sa clientèle. En juin 2015, l'enseigne de supermarchés ouvrira, en test, un point de retrait click &collect ouvert 24h/24. Ce sitei sera installé aux abords d’une importante route située entre Liverpool et Manchester. Il permettra aux clients de retirer leurs achats (y compris de produits frais) en moins d’une minute après avoir flashé le code correspondant à leur panier de courses.

Ce site est "le premier point de click & collect intelligent de Grande Bretagne" selon les dires d’Asda, qui n’a pas dévoilé beaucoup de détails opérationnels sur cet outil. Le distributeur propose déjà un service de click & collect, mais qui est associé à ses magasins.

Une baisse des ventes remarquée

Cette initiative, qui sera déployée plus largement en cas de succès, doit participer à la transformation de la chaîne, qui a connu un très important recul des ventes  -du jamais vu- de 3,9% au premier trimestre de son exercice 2015. Pour se relancer, Asda, qui a déjà annoncé un plan d’investissement de 600 millions de livres (840 millions d’euros) dans ses magasins en février, prévoit aussi de tester l’ouverture de magasins dans les rues commerçantes de Londres (les fameuses "high streets") d’ici la fin de l’année.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA