L'Anglais Asos se retire du marché chinois

|

Le pure player britannique a décidé de fermer son site marchand chinois. Coût de l’opération : 10 millions de livres sterling.

Asos avait dépensé 9 millions de livres sterling pour le lancement de sa plateforme chinoise en 2013
Asos avait dépensé 9 millions de livres sterling pour le lancement de sa plateforme chinoise en 2013

Le spécialiste anglais de la mode, Asos, a annoncé la fermeture de ses activités d’e-commerçants sur le marché chinois, après moins de trois ans son lancement local. Le coût de cette initiative est évalué à 10 millions de livres sterling (12,4 millions d’euros). Cette année, la version chinoise du site marchand a enregistré coûté 4 millions de livres de pertes, soit près de 5 millions d’euros. Initialement, en 2013, Asos a dépensé 9 millions de livres pour lancer son activité en Chine, et avait déjà dépassé de 3 millions le budget prévu pour ce lancement. Mais depuis, le marché chinois s’est complexifié et Asos a concentré son expansion au Royaume-Uni, en Europe et aux Etats-Unis.

La concurrence Alibaba

L’entreprise a dû faire face à des difficultés avec la poste chinoise et avec des préférences locales pour d’autres marques que sa marque propre. En outre, l’e-commerçant a été confronté à la concurrence féroce d’Alibaba, qui domine de loin le marché chinois de la mode en ligne. Toutefois, Asos n’entend pas se couper complètement d’une éventuelle manne économique que peut constituer la Chine et a annoncé qu’il continuerait de servir la clientèle chinoise à travers son site international Asos.com, composé de 80 000 références produits, contre 6 000 actuellement sur sa version chinoise.     

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message