L'anglais B&Q planche déjà sur le nouveau « DIY »

A travers sa directrice commerciale, Véronique Laury, l'enseigne B&Q a développé sa vision du futur du bricolage (DIY en anglais pour Do It Yourself), lors d'une intervention au 2e European Home Improvement Forum, le 31 mai. « Il faut une vision pour la maison, a-t-elle expliqué. Ne demandez pas aux gens ce dont ils ont besoin, ils ne le savent pas. Dans chaque foyer, il y a des tonnes de réparations à faire, mais nos clients n'ont pas le savoir technique pour imaginer de nouvelles solutions. » C'est donc du côté d'entreprises comme Decathlon que B&Q aime regarder, ou encore de l'anglais Pret A Manger, un spécialiste du snacking. « Le futur du commerce se trouve dans la combinaison entre design et technologie», a conclu Mariann Wenckheim, directrice du cabinet de design 20-20.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres