Marchés

L’Ania contre l’indexation des prix de la viande

L’Ania, qui n’était pas présente lors de la signature de l’accord viandes au ministère de l’Agriculture, a fait connaître son opposition par communiqué.

Le lobby représentant les industries alimentaires estime, via un communiqué, que l’indexation des prix de la viande est une « fausse bonne idée ». « L’accord d’engagement de prise en compte des variations excessives de prix de l’alimentation animale dans les négociations commerciales ne règlera en rien les problèmes que connaissent les industriels dans la répercussion des prix agricoles », est-il indiqué. L’Ania réclame une meilleure application de la LME. « Comment un engagement volontaire peut-il régler une situation qui persiste sans sanction dissuasive ? Si la LME était respectée, il n’y aurait pas besoin d’engagements volontaires », ajoute Jean-René Buisson.  Habituellement, l’Ania soutient la FNSEA dans ses revendications – ce qui est le cas pour l’indexation – ce qui laisse peut-être augurer d’une entrée dans une période schismatique.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter