Marchés

L'Ania réaffirme ses engagements dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

|

En cette année européenne de la lutte contre le gaspillage alimentaire, l'association Nationale des Industries alimentaires entend participer activement à ce sujet. 

Chaque Français jette en moyenne 20 kgs de déchets alimentaires dont 7 kg de produits encore emballés
Chaque Français jette en moyenne 20 kgs de déchets alimentaires dont 7 kg de produits encore emballés© Wikimedia

"Ensemble, mobilisons-nous pour faire de 2014 une année de réduction significative du gaspillage alimentaire", c'est un de nos voeux, a tenu à rappeler l'AniaRappelons, qu'en moyenne 1,3 milliards de tonnes d'aliments, soit un tiers des produits, sont jetées chaque année dans le Monde. En France, c'est 20 kg par an et par Français, dont 7 kg encore de produits emballés. Selon une étude du Ministère de l'écologie, les entreprises agroalimentaires français sont responsables de 2 % des déchets alimentaires en France. "Encore trop", lance l'Ania. 

Réduction de moitié des produits jetés d'ici 2025 

Dans le cadre de l'engagement signé en juin 2013 dans le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, l'industrie alimentaire française rappelle qu'elle s'est engagé à réduire de moitié, d'ici juin 2025, les quantités de produits jetés. Comment ? En optimisant les flux et les prévisions de production mais aussi par un recours plus important au don. Ou encore en investissant dans des nouveaux packaggins avec notamment des conditionnements par portion. 

Enfin, l'Ania annonce, après AlimEvolution et alimeExpert, le lancement de JeuxNeGaspillePas, un module de sensibilisation sur le thème de l'anti-gaspillage alimentaire.  ww.ania.net/jeuxnegaspillepas.       

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message