Marchés

L'Ania salue la volonté des enseignes de s'engager dans des relations commerciales plus respectueuses mais reste vigilante

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Quelques jours après la signature par les membres de la FCD d'une charte visant à s'engager dans des relations commerciales plus respectueuses et apaisées, l'ANIA se réjouit de ce premier pas mais déclare qu'elle verifiera via un Observatoire des Négociations le respect et l'application réelles des principes de la charte.   

Jean-Philippe Girard, président de l'ANIA invite l'ensemble des acteurs de la grande distribution à adhérer aux principes de la charte de la FCD visant à des relations commerciales plus constructives et plus apaisées
Jean-Philippe Girard, président de l'ANIA invite l'ensemble des acteurs de la grande distribution à adhérer aux principes de la charte de la FCD visant à des relations commerciales plus constructives et plus apaisées© photos laetitia duarte
 
« Il est important de saluer toute volonté visant à améliorer NOS relations commerciales. Ces engagements, qui peuvent paraître comme acquis car fixés par la loi pour certains ou suivant les règles élémentaires de bienséance pour d’autres, restent un prérequis  pour créer les conditions d’une relation commerciale respectueuse, CONSTRUCTIVE et apaisée. » déclare Jean-Philippe GIRARD, président de l’ANIA dans un communiqué. L'Association Nationale des Industries Alimentaires invite, au delà des enseignes membres de la FCD, tous les acteurs de la grande distribution à rejoindre cette initiative.
 
Verification de la bonne application de la charte
 
Cette charte signée le 27 octobre 2016 repose sur 14 engagements réparties en trois chapitres: "Dialogue avec les fournisseurs", "confiance dans la relation", "cadre des négociations". En complément des contrôles des autorités publiques compétentes en matière de respect du cadre fixé par la loi, l’Observatoire des Négociations vérifiera dans les faits l’application réelle de ces 14 engagements par les acheteurs des enseignes signataires auprès de leurs fournisseurs.

Pour rappel, l’Observatoire des Négociations a été installé par l’ANIA en octobre 2015 afin de surveiller les agissements des centrales d’achats des grandes enseignes. Début 2016, l’Observatoire des Négociations avait recueilli 327 signalements de la part d’entreprises agroalimentaires de toute la France notamment sur des demandes de déflation déconnectées de la réalité économique des fournisseurs, des intimidations, des déréférencements en cours de négociation, la création de nouvelles « remises » au bénéfice de la distribution, et les demandes exponentielles de financement de nouvelles promotions. Des courriers avaient été adressés par l’Observatoire des Négociations aux patrons des enseignes visées afin de dénoncer les pratiques les plus graves et les plus généralisées.

« Au-delà de l’engagement nécessaire des enseignes signataires, nous attendons évidemment une application réelle de cette charte lors des négociations commerciales qui s’ouvrent et appelons les autres enseignes à adhérer à ses mêmes principes. Dans le cadre de sa mission, l’Observatoire des Négociations sera RENFORCÉ et vigilant au respect de ces 14 engagements par les acheteurs auprès de leurs fournisseurs. » tient à souligner Jean-Philippe Girard, Président de l’ANIA.

 
 
 

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA