Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

L’Anses met la pression sur les boissons énergisantes

|
Anses logo

Nouvel emballement médiatique autour des boissons énergisantes. Deux nouveaux cas de crise cardiaques ont été rapportés à l'agence nationale de Sécurité sanitaire (Anses) où l’association de ce type de boisson à de l’alcool est suspectée. Elena Séité, chef d’unité relations presse de l’Anses, jointe ce matin par téléphone, est formelle : « Ce ne sont que des suspicions, il n’y a pas de preuves. Notre volonté n’est pas d’être alarmistes sur la question, mais d’appeler les professionnels de la santé à nous aider à établir les risques médicaux réels, notamment lors d’une association de ce type de produit avec de l’alcool. » Dans le cadre de son dispositif de nutrivigilance sur les effets indésirables, l’agence suit déjà depuis de nombreuses années la question des boissons énergisantes, ce qui l’a notamment amené à pointer quelques risques : « certains modes de consommation courants de ces boissons (activité sportive, consommation en mélange avec de l'alcool) pourraient être associés à des risques cardio-vasculaires lors d'exercices physiques intenses et de perception amoindrie des effets liés à l'alcool. », selon un communiqué de l’Anses paru ce matin.

Travaux en cours et marché en plein boom

Par ailleurs, l’agence rappelle que les boissons énergisantes « sont réservées à l'adulte et déconseillées aux femmes enceintes, et qu'elles doivent être consommées avec modération et que contrairement aux boissons énergétiques, la consommation de boissons énergisantes n'est pas adaptée à la pratique d'une activité physique intense ». Elena Séité nous précise également que l’Anses mène actuellement des travaux qui déboucheront sur une étude à paraître l’automne prochain démontrant une croissance de « la consommation de ces produits en lien avec une activité sportive et de son association avec de l’alcool chez les moins de 35 ans ».

Pour rappel, le marché des boissons énergisantes représentait 113,5 millions d’euros en 2011 avec une hausse de +17,4% du chiffre d’affaires réalisé en hypers et supermarchés Census, CAM, au 1er janvier 2012. En volume, l’évolution est également en très nette hausse avec +22,2% en 2011 vs 2010 pour un total de 26,4 millions de litres.

Crédit tableau : LSA N° 2220 paru le 22-03-2012

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message