L'appli Monop’Easy supprime le passage en caisse

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans les magasins de Clichy (92) et Paris Madeleine (75), Monoprix a déployé le service Monop’Easy, une solution d’encaissement mobile qui permet de sauter l’étape du passage en caisse.

Après Clichy et La Madeleine, Monop'Esay sera déployé dans 5 à 6 magasins prochainement, pour une généralisation sur le premier semestre 2018.
Après Clichy et La Madeleine, Monop'Esay sera déployé dans 5 à 6 magasins prochainement, pour une généralisation sur le premier semestre 2018.
Le passage en caisse reste encore et toujours un fort irritant pour les consommateurs que les enseignes cherchent à gommer. Monoprix propose pour les gros chariots ShopNGo, un service qui permet aux clients de faire ses courses classiquement, puis de les remettre aux employés. Les produits seront empaquetés et livrés à domicile, et le paiement se fera chez le client. La solution a du succès mais elle ne fonctionne pas pour les petites courses… 
 
Pour ce cas de figure, Monoprix s’est appuyé sur la start-up Snapp’ pour lancer une application d’encaissement mobile. Le client scanne lui-même les codes-barres des articles, qui se rajoutent un à un dans le panier. Une fois les achats finis, le client appuie simplement sur le bouton payer. Sa carte bancaire, dont il aura ajouté les données dans l’application au préalable, sera débitée et un ticket de caisse lui sera adressé par mail.
 
Un suivi des vigiles 
Après son paiement dans les rayons, le client sortira alors librement du magasin, le vigile pouvant lire le ticket de caisse pour contrôler que l’achat a bien été fait. De plus, pour la partie snacking, fortement concerné par ce service, un comptoir distribue des couverts et serviettes. Un contrôle peut aussi se faire à cette étape.
 
Petit bémol de la solution, elle ne fonctionne qu’avec du réseau. Monoprix travaille actuellement sur une évolution de sa solution. Prochainement, 5 à 6 magasins déploieront le service pour faire office de pilotes, et l’enseigne compte sur une généralisation sur le premier semestre 2018.  
 
 
 
 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA