L'arrivée tant attendue d'Essie

|

Les vernis à ongles Essie seront chez Monoprix à partir d'octobre. La marque américaine, rachetée l'an dernier par L'Oréal, met un pied en Europe et vise à devenir plus accessible sans perdre de son aura haute en couleur.

Vernis à ongle Essie

Quand l'oncle Sam débarque en France, l'événement se veut toujours historique. Même pour du vernis à ongles. À en croire la presse féminine, l'arrivée de la marque américaine Essie en grande distribution française est à marquer d'une pierre blanche. Ou rouge, ou mauve, ou bleue : au choix. La diversité des couleurs est précisément ce qui fait le succès d'Essie outre-Atlantique. Une gamme riche de 250 coloris, aux noms aussi originaux que la personnalité de la fondatrice de la marque : Essie Weingarten. Pour se faire belles jusqu'au bout des ongles, ces demoiselles peuvent choisir entre Splash de grenadine, Beau comme un bouton, ou encore Après l'amour. Car « chaque vernis doit être adapté à la personnalité de celle qui le porte », estime Essie Weingarten.

 

S'ajuster aux contraintes de la grande distribution

C'est une petite révolution dans le monde de l'onglerie. Les produits n'étaient disponibles que dans quelques spas ou certaines manucures. Rachetée en avril 2010 par le groupe L'Oréal, la marque débarque en France en octobre, en exclusivité chez Monoprix pendant six mois. Le groupe veut la rendre plus accessible et modifie ainsi son image très sélective.

Pour s'adapter aux ongles français, Essie a procédé à quelques modifications. S'il reste important, l'éventail de coloris, point fort de la marque, est réduit tout de même de 250 à 90 références, face aux contraintes des rayons. La formule a également subi des mutations. Le vernis s'est renforcé pour devenir monocouche. Dans les salons de manucure, les femmes prennent le temps de poser leur vernis, avec deux couches. La formule s'ajuste ici pour une utilisation à domicile, plus rapide. « Sans pour autant que le vernis ne tiennent moins longtemps que son confrère américain », assure la marque. Le prix s'adapte également à la GMS et passe de 13€ à 11€. Après 185 Monoprix, les vernis seront disponibles dans toutes les grandes surfaces dès avril 2012. Tous les trimestres, six nouvelles teintes liées aux saisons viendront étoffer la gamme, en édition limitée. Un débarquement français stratégique avant l'Europe pour cette marque qui représente, selon certaines femmes, la « déesse du vernis à ongles ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2194

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message