L'assemblée générale de Carrefour très attendue

|

Les actionnaires sont convoqués lundi matin dans un climat de tensions entre les actionnaires et le management.


L'assemblée générale de Carrefour, qui doit se tenir lundi matin à Paris, permettra-t-elle de clarifier la situation ? On attend en tout cas avec intérêt la présentation des résultats et les perspectives d'avenir, alors que l'entrée de Bernard Arnault, allié au fonds d'investissements américain Colony Capital, a jeté le trouble sur la ligne stratégique du groupe.

Les prises de position se sont multipliées dans la presse, ces dernières semaines, entre la famille Halley qui a démenti toute intention de sa part de se retirer du capital, les actionnaires américains, qui masquent à peine leur intérêt pour les ressources immobilières du groupe, et José-Luis Duran, président du directoire, qui répète qu'il faut garder le cap et ne relâcher ni la pression sur les prix ni la réactivité opérationnelle. M. Duran vient d'ailleurs de prouver que le  contexte brouillé ne le faisait pas dévier de sa ligne en emportant en quelques semaines l'acquisition du brésilien Atacadao et, par ricochet, le leadership de ce marché.
Francis Lecompte
 
A lire aussi
Jardiland externalise une partie de son immobilier
Nos articles sur Carrefour
Nos articles sur l'immobilier commercial
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter