L'association CLCV craint une hausse des prix

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'association de consommateurs CLCV réclame dans une étude mardi plus de transparence dans la formation des prix alimentaires et un état des lieux de la concurrence locale dans la distribution, craignant une répercussion des hausses au consommateur "mécanique" et "très contestable". "Il y a un risque que les prix alimentaires à la consommation augmentent. Pour nous il est important d'agir au niveau de la concurrence entre enseignes de la grande distribution", a expliqué à l'AFP Charles Pernin, spécialiste des questions alimentaires au sein de l'association. "Pour cela, il faut qu'il y ait une expertise sur les zones de chalandise pour que l'on puisse diagnostiquer d'éventuelles positions dominantes". Une proposition de loi en cours d'examen au Sénat sur l'urbanisme commercial prévoit la mise en place d'un observatoire dont une des missions serait l'analyse de la concurrence par zone de chalandise, et dont les données devraient être transmises à l'Autorité de la concurrence, souligne-t-il. "C'est un élément concret pour suivre les positions dominantes qui peuvent exister au niveau local", estime-t-il, rappelant que l'Autorité de la concurrence "peut demander à des enseignes de céder par exemple des surfaces de vente".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA