L'Association Familiale Mulliez pourrait être une ''entité économique''

|

Dans le cadre du rachat de Surcouf par Hugues Mulliez, que l'Autorité de la concurrence vient d'autoriser, le gendarme de la concurrence a considéré pour la première fois que l'Association Familiale Mulliez (AFM), qui chapeaute les enseignes Auchan, Boulanger, Leroy Merlin et autres Brice, pourrait du point de vue juridique et au regard du droit de la concurrence et des concentrations "constituer une entité économique à part entière". L'Autorité se base sur le fait qu'une "unité économique peut être constituée de plusieurs personnes physiques ou morales", et que par ailleurs, les informations présentées sur l'AFM montrent que cette association "vise à garantir une communauté d'intérêt entre l'ensemble des membres de la famille Mulliez en définissant une stratégie commune d'actionnaires pour les entreprises dans lesquelles ils sont investisseurs". Compte tenu du très faible poids de Surcouf dans la distribution informatique, l'Autorité de la concurrence n'a pas jugé utile de se plonger dans l'organisation de l'AFM pour décider qu'il s'agisse d'une entité économique. Mais en cas de rachat d'enseigne ou de concurrents d'importance, ce serait probablement le cas... 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter