L'Autorité de la concurrence devrait rendre son avis sur les centrales Auchan-Système U, Casino-Intermarché

|

L'Autorité de la concurrence devrait publier l'avis sollicité par le ministre de l'Economie et le Sénat sur le rapprochement des centrales d'achat entre Auchan et Système U, Casino et Intermarché, et Carrefour avec Cora. L'Autorité devait se prononcer à la fois sur les risques du point de vue de la concurrence et sur les conséquences pour les fournisseurs en matière d'accès au consommateur final. La remise du rapport était fixée "au cours du premier trimestre". Dont c'est le dernier jour...

Bruno Lasserre, président de l'Autorité de la concurence, rend l'avis sur les centrales d'achat
Bruno Lasserre, président de l'Autorité de la concurence, rend l'avis sur les centrales d'achat

L'avis de l'Autorité de la concurrence sur les rapprochements des centrales d'achat entre Auchan et Système U, Casino et Intermarché et Carrefour avec Cora est  très attendu, à la fois par les enseignes et par les fournisseurs. L'Autorité se penche en effet à la fois sur les risques de concurrence et sur l'accès pour les fournisseurs au consommateur final. "L'Autorité est sollicitée afin d'examiner si ce type de partenariat pourrait présenter des risques du point de vue de la concurrence tels que des échanges d'informations ou un alignement systématique des conditions commerciales. Enfin, l'Autorité de la concurrence se penchera sur la question de savoir si la multiplication de ce type d'accords dans un secteur très concentré n'est pas de nature à renforcer les risques identifiés", précisait au moment de la saisine le gendarme de la Concurrence.

Mais l’Autorité était également saisie par la Commission des affaires économiques du Sénat. La demande porte sur l'impact sur la concurrence de la concentration des centrales d'achat de la grande distribution et ses conséquences éventuelles pour les fournisseurs en matière d'accès au consommateur final, et "une réflexion sur d’éventuelles propositions de modifications législatives permettant de rééquilibrer les relations commerciales entre grande distribution et industrie agro-alimentaire", comme  la possibilité d'introduire un seuil de concentration spécifiques pour les achats agro-alimentaires.

Bientôt une notification pour Auchan et Système U

Pour partie, l'avis est caduque, car Auchan et Système U vont notifier une opération de concentration en bonne et due forme aux autorités de la concurrence française et européenne leur rapprochement, qui débouchera sur une enquête, avec éventuellement des engagements à la clé. Surtout, cette notification de concentration va beaucoup plus loin que le simple groupement d'achats tel qu'annoncé en octobre : il concerne aussi les enseignes, les magasins et les outils logistiques ou le marketing, comme l'a révélé Serge Papin, président de Système U, à LSA. Ce dernier indique que la notification est imminente. 

Pour les deux autres rapprochements, la fusion des enseignes ne se pose pas. Casino et Intermarché ont créé une structure juridique commune INCAA (Intermarché Casino Achats) uniquement pour les achats, et cette fusion n'avait pas à être soumise à l'Autorité de la concurrence. Idem pour Cora et Carrefour : le premier a demandé au second de le représenter via un contrat de mandat pour les achats, comme c'est déjà le cas pour le groupe Schiever avec Auchan. La question principale qui les concerne porte sur l'interdiction pour les enseignes d'échanger des informations sur leurs stratégies commerciales respectives ou les prix, qui constitueraient des ententes. Le droit existant est clair à ce sujet, mais il ne concerne pas à proprement parler le fait de grouper des achats pour obtenir de meilleures conditions des fournisseurs...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter