L'Autorité de la concurrence donne un coup de pouce aux petits MVNO

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le gendarme de la concurrence vole au secours des petits opérateurs mobiles virtuels, dits MVNO, à la peine depuis l'entrée fracassante de Free sur le marché du mobile.

MVNO 2012

Il a appelé hier les grands opérateurs de réseaux télécoms à tenir leurs engagements envers leurs homologues sans réseaux, qui risquent d'être marginalisés sur les deux créneaux porteurs du marché mobile: le low-cost et le haut débit mobile ou 4G. "Les conditions tarifaires et techniques faites aux MVNO semblent limiter leur capacité à réagir et à concurrencer efficacement les offres des opérateurs de réseau sur le marché de détail", estime l'Autorité de la concurrence dans un avis rendu public lundi.

"Dans un contexte marqué par une forte baisse des prix et l'arrivée de la 4G, il est indispensable que les conditions qui leur sont faites par les opérateurs hôtes leur permettent, dès à présent, de bâtir des offres attractives". L'association Alternative Mobile, qui représente les opérateurs virtuels, et qui avait saisi le 10 septembre dernier l'Autorité de la concurrence, s'est félicitée de cet avis qui "confirme les freins tarifaires et techniques pratiquées par les opérateurs hôtes, ne leur permettant pas de répliquer en particulier aux nouvelles offres low-cost lancées par les opérateurs de réseaux, et les excluant de la 4G à ce jour".

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA