L'autorité de la concurrence se penche sur le rapprochement Castel/Patriarche

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Pierre Castel
Pierre Castel©DR

L'autorité de la concurrence a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête approfondie sur le rachat du groupe viticole bourguignon Patriarche par le bordelais Castel, invoquant "des doutes sérieux" sur les effets de cette opération pour la concurrence dans les vins de table. L'opération, annoncée au printemps 2011 et communiquée à l'autorité en octobre, "soulève des doutes sérieux et nécessite l'ouverture d'une phase d'examen approfondi", indique le communiqué de l'autorité. Cette dernière veut donc "déterminer (...) si l'opération est de nature à porter atteinte à la concurrence en matière de vins de table de marques".

En effet, la nouvelle entité issue du rapprochement disposera "de plusieurs marques de vin de cette catégorie (notamment Vieux Papes, La Villageoise, Cambras, Cramoisay, Champlure et Lichette), dont certaines apparaissent comme incontournables", souligne l'autorité. L'examen approfondi doit en principe être effectué dans un délai de 65 jours ouvrés, un délai qui peut être allongé si nécessaire.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA