L’avenir de la supply chain et du retail est écrit dans l’analyse des données [Tribune]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

TRIBUNE D'EXPERTS Optimisation des coûts, analyse intelligente des données, agilité et accélération du processus de prise de décisions stratégiques, Carlos Kuhl Nogueira, directeur général New Business / Data Platform d’InterSystems développe l’impact du Big Data sur le secteur du retail.    

Carlos Kuhl Nogueira, directeur général New Business / Data Platform d’InterSystems.
Carlos Kuhl Nogueira, directeur général New Business / Data Platform d’InterSystems.

L’une des différences profondes entre une expérience client positive et ratée est liée à la gestion des données – leur accessibilité, leur analyse et leur exploitation dans un objectif clairement défini par l’entreprise.

Sur le marché très concurrentiel du retail, fortement impacté par l’ère du digital, l'accès continu à des données exploitables en temps réel est essentiel pour accompagner les prises de décision éclairées. Mieux comprendre clients, fournisseurs et tendances du marché est un enjeu majeur pour répondre de façon toujours plus précise et personnalisée aux attentes des consommateurs. Cependant, selon une étude récente d’ESG Research Survey (Enterprise Database Trends, Janvier  2017), 48 % des organisations éprouvent des difficultés à trouver une solution  adaptée et 35% des décideurs IT à mettre à niveau celles qu’ils possèdent, pour gérer l’explosion du volume de leurs données.

Traditionnellement les professionnels de la supply chain et du retail ont dû choisir entre l'utilisation d'une approche multi-modèle et le déploiement d’un système de stockage de données en mémoire. En déployant une base de données en mémoire, les entreprises font cependant face à des défis d’harmonisation et d’exploitation des informations. D'autres options, comme les bases de données NoSQL et NewSQL ont leurs avantages, même si jongler avec plusieurs bases de données s’avère un exercice contraignant et couteux.

L’analyse des données est une tendance de fond dans la gestion de la chaîne logistique jusqu’au commerce de détail. Une étude IDC sur le secteur du retail en France constate que 40% des entreprises interrogées font de?ja? de l’analyse de donne?es en temps re?el et un quart l’envisage. Les entreprises comprennent les avantages du Big Data pour leur performance. Cependant pour tirer le maximum de leurs données, les organisations doivent adapter leurs solutions de stockage, d’analyse et d’exploitation des données. Voici quelques critères à avoir en tête lors de la sélection et de la mise en place de votre solution :
 

  • Votre plateforme de données est-elle unifiée ? A l’ère de l’explosion du e-commerce, l’interopérabilité et l’harmonisation des données est un enjeu primordial pour les entreprises du retail. En plus d'avoir une plateforme unique qui supporte de nombreux modèles de données, les bases de données unifiées permettent aux utilisateurs d'utiliser moins de solutions de calcul lors de leurs requêtes sur plus de données que leurs concurrents qui n’en utilisent pas. Cela simplifie le processus et réduit les coûts associés à la gestion de plusieurs plateformes, éliminant ainsi les difficultés liées à l'évolutivité et à la qualité des performances d’une approche traditionnelle de base de données cloisonnée.
     
  • Votre plateforme de données favorise-t-elle une approche omni-canal ? Tendance de fond, les marques enrichissent la gestion de leur chaîne logistique avec des stratégies omni-canal avancées, qui combinent des options d'achat en ligne et de récupération en magasin, dans lesquelles les stocks et les commandes doivent être synchronisés. Pour ce faire les entreprises doivent s'assurer que leur solution peut soutenir tous leurs flux ainsi que les transactions rapides des consommateurs, peu importe le moyen d’achat utilisé.
     
  • Votre plateforme grandit-elle avec votre marque ? Pour rester compétitifs dans l'environnement actuel du retail, les entreprises sont en constante évolution et leur stratégie de marque également. Elles ont besoin d'une solution souple, capable de s’adapter et de prendre en charge des données hétérogènes rapidement et précisément.

Avec l’évolution des comportements clients, l’explosion du volume des données, la digitalisation du commerce et l’investissement grandissant des entreprises du retail dans des technologies comme le machine-learning et l'intelligence artificielle, ces questions sont primordiales. Elles aideront les professionnels de la supply chain et du retail à réduire leurs coûts, à renforcer leur connaissance client et à améliorer leur analyse des données pour que les collaborateurs puissent prendre en temps réel des décisions éclairées qui auront un impact significatif sur leur performance et leur compétitivité.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA