L’e-commerce chez Walmart en croissance de 63%

|

Le géant de la distribution a publié une nouvelle fois une hausse de ses ventes en ligne lors du premier trimestre de son exercice fiscale 2017/2018, et semble être engagé sur la voie d'une croissance durable dans l'e-commerce.

Doug McMillon, CEO Walmart
Doug McMillon, CEO Walmart© © Wesley Hitt/ Walmart

Nouvelle hausse des ventes sur Internet chez Walmart. Après avoir progressé de 29% au T4 2016, l’enseigne vient de publier une augmentation encore plus forte pour le premier trimestre 2017, de 63% et même de 69% en considérant le volume d’affaires en ligne qui comprend donc l’activité de place de marché. « Nous avançons rapidement pour combiner nos atouts physiques et digitaux afin de faciliter le shopping pour nos clients », a déclaré Doug McMillon, CEO de Walmart, par voie de communiqué. La preuve de la volonté forte de l’enseigne de rattraper son retard dans l’e-commerce, celui-ci étant désormais piloté par Marc Lore, ex-CEO de Jet.com passé sous le giron du distributeur en août 2016. Il faut dire que sa marge de progression est encore importante, l’an passé ses ventes sur Internet ne représentaient que 3% de son chiffre d’affaires global, soit tout de même 14 milliards de dollars.

Des acquisitions et de nouveaux services

C’est aussi le signe d’une stratégie qui commence à porter ses fruits. Outre le rachat de Jet.com pour 3,3 milliards de dollars, Walmart s’est également offert ShoeBuy.com pour 70 millions de dollars, et plus récemment Moosejaw.com – spécialiste de vêtements d’extérieur-, pour 51 millions de dollars. D’autre part, au mois de février dernier, le distributeur a frappé un grand coup avec le déploiement de la livraison gratuite à domicile pour tous ses clients, en deux jours et ce, sans frais d’adhésion. Une manière de répondre à l’offre Prime d’Amazon qui propose la livraison gratuite en 24h à ses clients, sous réserve d’être abonné et donc de s’affranchir des frais affiliés de 99 dollars chaque année. Marc Lore pourrait donc bien être l’homme de la situation pour remettre Walmart sur les rails de l’e-commerce. « Nous avançons à la vitesse d’une startup, et la livraison gratuite en deux jours est la première des nombreuses mesures que nous prendrons pour améliorer l’expérience client et accélérer la croissance », avait-il déclaré à l’occasion du lancement de ce nouveau service pour les clients du groupe. Il faut donc s’attendre à de nouvelles initiatives dans les mois à venir.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message