L’e-commerce croît de 16% au 3ème trimestre 2017, 15,8 milliards d'euros attendus pour Noël

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

A la faveur du décalage des soldes sur le mois de juillet, le secteur enregistre une croissance de 16,2% au troisième trimestre. Il devrait passer la barre des 80 milliards d'euros dépensés en ligne au cours de l'année 2017.

15,8 milliards d'euros de dépenses en ligne sont attendus pour Noël 2017.
15,8 milliards d'euros de dépenses en ligne sont attendus pour Noël 2017.© wavebreakmediamicro/123RF

Les ventes en ligne de Noël, enregistrées sur novembre et décembre, devraient cette année atteindre 15,8 milliards d’euros, en hausse de 13% par rapport à l’an dernier, selon la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Sur la totalité de l’année, le chiffre d’affaires du secteur devrait dépasser la barre des 80 milliards d’euros, pour une croissance annuelle avoisinant 14%.

+16% au troisième trimestre

Au troisième trimestre 2017, les dépenses en ligne des consommateurs français se sont élevées à 19,8 milliards d’euros, contre 17 milliards un an plus tôt. La croissance de l’e-commerce s’affiche donc à 16,2%, tirée par un très bon mois de juillet (18%) qui a profité du décalage des soldes. Entre juillet et septembre, ce sont 300 millions de transactions en ligne qui ont été effectuées, soit 20,4% de plus que sur la même période l’année précédente. Le montant moyen des achats en ligne poursuit donc son déclin, perdant 3,4% sur un an pour s’établir à 66 euros.

Le nombre d’acheteurs continue en revanche de progresser, tout comme la fréquence d’achat en ligne des cyberacheteurs : on frôle maintenant les 10 transactions en ligne par cyberacheteur sur le trimestre. Sur ces trois mois, un acheteur en ligne dépense en moyenne 650 euros sur Internet, soit 55 euros de plus qu’un an avant. La croissance du secteur provient également de l’offre, puisque le marché comptait à fin septembre 210 830 sites marchands actifs, soit 15 000 sites de plus en un an.

+13,5% à périmètre constant

L’indice iCE 100, qui mesure la croissance des ventes en ligne d’une centaine de sites leaders et permet donc d’estimer l’évolution de l’e-commerce français à périmètre constant, enregistre un excellent troisième trimestre. Il progresse en effet de 13,5%, contre 7% au premier semestre. L’effet du décalage des soldes sur le mois de juillet est manifeste : le BtoC croît de 20% en juillet et de 13% en août, les secteurs de l’habillement-chaussures et du mobilier-décoration tirent l’e-commerce avec des croissances trimestrielles respectives de 19% et 20%. Le BtoB s’en sort très bien également (+20% sur le trimestre), quand l’e-tourisme confirme son rebond (+14,5%).

Mobile et marketplaces en forte hausse

Toujours en forte progression, les ventes mobiles enregistrent une augmentation de 48% entre les troisièmes trimestres 2016 et 2017 (et même 53% pour les soldes en juillet), pour représenter une vente sur trois des sites de l’iCE 100 actifs sur ce canal. Quant aux marketplaces, leur volume d’affaires poursuit son essor (+16% au troisième trimestre) pour peser 28% du volume d’affaires global des sites qui les opèrent.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA