L’e-sport, la stratégie gagnante de Grosbill

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Depuis février 2016, Grosbill a décidé de réinvestir sa cible historique, les gamers, en misant sur l’e-sport. Si les retombées sont difficiles à quantifier pour le marchand en ligne, Marie Voisin, directrice marketing et communication de Grosbill, juge la stratégie déjà payante. 

Avec son équipe, Grosbill veut s'imposer sur le marché du PC gaming.
Avec son équipe, Grosbill veut s'imposer sur le marché du PC gaming. © DR

Comment regagner sa cible historique ? Rachetée en septembre 2015 au groupe Auchan par l’Allemand Mutares, Grosbill a à cœur de retrouver ses acheteurs principaux, les geeks et les gamers. Pour faire, Grosbill a récupéré les joueurs de Katrina FR, une équipe que l’e-marchand sponsorisait sur les compétitions de jeux vidéo Halo, et créé sa propre équipe en février 2016. "Cet investissement s’inscrit dans l’ADN de Grosbill, souligne Marie Voisin, directrice marketing et communication du groupe. Il y a une vraie passion en interne," poursuit-elle. Orientée grand public sous l’ère Auchan, la cible gamers avait été oubliée dans la communication de Grosbill, "alors que celle-ci nous permet de nous faire connaître auprès des jeunes," affirme Marie Voisin.

Grâce à son équipe, Grosbill se fait remarquer sur les évènements comme la Paris Games Week ou l’ESWC qui s’est tenu à Paris, du 17 au 19 février dernier. "En 1 an, notre équipe se classe dans le top 3 France, nous avons fini 2e derrière LDLC à l’ESWC en février," ajoute la directrice marketing et communication. "Sur Twitter, nous avons une petite communauté très engagée et passionnée, indique Marie Voisin, nous avons pu toucher plus de femmes grâce à l’audience apportée par League of Legend."

Grosbill souhaite développer ses ventes de PC gamers

Sur marché du PC gaming en plein bond en 2016, et qui dépasse pour la première fois le milliard d’euros d’après les chiffres communiqués par le SELL (syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs), Grosbill compte se dessiner une place. "L’audience apportée est difficile à quantifier sur notre site. En revanche, nous pouvons plus facilement la comptabiliser sur les réseaux sociaux," affirme Marie Voisin. En mettant en place son équipe de gaming, Grosbill entend retrouver sa légitimité perdue et faire croître ses ventes de PC gamers. L’e-marchand propose ses propres PC de gaming dont la configuration est imaginée par l’acheteur avec un chef de produit. Mais, l’e-sport s’annonce concurrencé avec l’arrivée d’équipe sponsorisée par des clubs de football, comme le PSG ou l’Olympique Lyonnais.

Chiffres du marché :
• Le gaming PC pèse 1 Mds d’€ en 2016
• Il a bondi de 30% sur 1 an
• 458 millions d’euros de chiffres d’affaires est réalisé sur le hardware

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA