L’éco-taxe poids lourds est reportée au 1er octobre

|

Les périodes de tests vont s'étendre pour éprouver le dispositif.

La taxe concernera tous les camions de plus de 3,5 tonnes.
La taxe concernera tous les camions de plus de 3,5 tonnes.

L’éco-taxe poids lourds, qui va frapper les véhicules de plus de 3,5 tonnes roulant sur les routes nationales et certaines voies départementales, est finalement reportée au 1er octobre, a indiqué le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, dans une interview aux Echos. Initialement, cette taxe, imaginée dans le cadre du Grenelle 2, devait entrer en vigueur le 20 juillet. Un délai trop court, a finalement jugé le ministre, alerté par les fédérations professionnelles, et dont le texte demande encore des précisions. Néanmoins, des transporteurs devraient commencer à tester le dispositif ces prochaines semaines, tandis que l’Alsace, qui devait être une zone-test,  entrera elle aussi dans le dispositif le 1er octobre.

80 millions d'euros de manque à gagner

« La phase d’expérimentation est indispensable pour anticiper les éventuels dysfonctionnements liés au déploiement du système », s’est notamment félicité Jean-Christophe Pic, président de la FNTR (fédération nationale du transport routier).  En année pleine, cette taxe doit rapporter 1,2 milliard à l’Etat, une somme qui servira à financer le développement d’infrastructures ferroviaires ou fluviales. Le ministre a évalué le manque à gagner du report d’entrée en vigueur de la taxe à 80 millions d’euros.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message