L’écotaxe sera-t-elle appliquée aux fruits et légumes ?

|

Les producteurs de fruits et légumes souhaitent être exonérés de cette taxe.

La profession est inquiète. Au 1er octobre 2013, l'écotaxe pour les poids lourds entrera en vigueur. Elle doit s'appliquer à tous les véhicules de transport de plus de 3,5 tonnes circulant sur le réseau national. Si une taxe supplémentaire pèse sur la filière, certains ne donne pas cher de son avenir.

L'exception des denrées périssables

"La compétitivité de nos entreprises est en danger", ont alerté la Fédération nationale des producteurs de fruits (FNPF), Légumes de France et les producteurs de végétaux d'ornement (FNPHP) dans un communiqué publié ce jour. Initialement prévue le 20 juillet, cette taxe devrait entrer en vigueur le 1er octobre, le ministre délégué chargé des Transports, Frédéric Cuvillier, ayant décidé son report. Les producteurs de fruits et légumes veulent faire valoir l'exception de leurs produits frais et périssables. Ils dénonçent un projet de loi "qui menace l'activité des entreprises de (ces) filières et, plus globalement l'économie, l'emploi et l'aménagement des territoires ruraux".

Les professionnels ont fait valoir que la collecte et l'acheminement des produits frais et périssables sont particulièrement dépendants des réseaux routiers concernés par l'écotaxe et qu'il existe peu d'alternative pour les producteurs.

Cette préoccupation fait suite à la présentation le 5 décembre dernier des grandes lignes du projet de loi devant la commission ‘transport’ de la Confédération Française du Commerce Inter-entreprise.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres