L'électroménager tire le marché des biens d'équipement de la maison

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon GfK, seul l'électroménager - malgré certaines disparités - s'affiche en croissance sur le marché des biens d'équipement de la maison au troisième trimestre 2014. L'électronique grand public et les télécommunications se stabilisent tandis que la bureautique et la photo poursuivent leur descente aux enfers. 

L'électroménager est l'un des rares secteurs en hausse au 3ème trimestre 2014, à l'instar des aspirateurs balais (ici le DC 45 Up Top de Dyson), un segment en hausse de 20% en valeur sur les neuf premiers mois de l'année.
L'électroménager est l'un des rares secteurs en hausse au 3ème trimestre 2014, à l'instar des aspirateurs balais (ici le DC 45 Up Top de Dyson), un segment en hausse de 20% en valeur sur les neuf premiers mois de l'année.

La rédaction vous conseille

Avec une baisse de -2% de son chiffre d'affaires, à 6,5 milliards d'euros engrangés au troisième trimestre 2014, le marché des biens d'équipement de la maison continue à souffrir : selon GfK, il accuse une baisse de -6% sur les neuf premiers mois de l'année, versus la même période en 2013.

Le petit et le gros électroménager en hausse

Tous les segments de l'équipement de la maison s'affichent en recul... sauf le petit et le gros électroménager. Si le blanc revient à la croissance, c'est surtout grâce à la pose-libre, créneau désormais plus dynamique que l'encastrable. Les mauvaises performances des réfrigérateurs sont compensées par la bonne tenue des ventes en cuisson - sauf les hottes encore sujettes aux arbitrages des ménages - et en lavage. Le sèche-linge atteint une croissance à deux chiffres, dopé par les produits avec pompe à chaleur.

Le petit électroménager enregistre la plus forte croissance : +4,2% sur le seul troisième trimestre et +2,9% entre janvier et fin septembre 2014. Ce dynamisme est principalement dû à la bonne tenue des ventes d'aspirateurs (balais notamment) et des appareils de soin de la personne (appareils de coiffure, épilation à lumière pulsée...). La préparation culinaire est portée, d'une part, par les kitchen machine - en cours de dévalorisation - et d'autre part par l'innovation avec le segment porteur des robots chauffants. La cuisson profite de l'essor des multicuiseurs et les mini-fours notamment.

La photo, perdant de l'année 2014

Sur les autres segments du marché des biens d'équipement de la maison, les baisses s'enchaînent. Si l'électronique grand public stabilise ses ventes grâce notamment à un regain d'intérêt sur des tailles plus petites d'écrans pour les téléviseurs Ultra Haute Définition et le succès massif des barres de son, les télécommunications (-0,7% sur le troisième trimestre, -9,8% sur les neuf premiers mois de l'année 2014) souffrent d'une dévalorisation du prix des smartphones.

La micro-informatique réduit la baisse sur le troisième trimestre 2014 (-3,2%) mais enregistre un recul de près de 9% sur les neuf premiers mois de l'année. Attention cependant : si les volumes de PC écoulés repartent en hausse, les tablettes multimédia, dont le chiffre d'affaires diminue depuis avril, ont vu leur volume baisser pour la première fois en septembre 2014.

La bureautique est toujours très en recul (-14,2% sur le troisième trimestre 2014, -15,2% sur les neufs premiers mois de l'année), touché par la baisse des ventes d'imprimantes qui, depuis septembre, ne parviennent plus à compenser la chute des consommables.

La photo apparaît comme le grand perdant du millésime 2014 avec une chute supérieure à 18% sur le troisième trimestre comme sur le reste de l'année. Seul signal positif, le prix moyen croît de 4% sous l'impulsion des appareils à objectifs interchangeables, hybride et reflex. Une offre en pleine mutation...

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA