L’embellie des ventes de meubles n’aura pas duré longtemps

Selon l’indicateur mensuel d’activité de l’Institut de prospective et d’études de l’ameublement, le marché est reparti à la baisse en septembre. Les mois de juillet et août avaient pourtant laissé entrevoir un redémarrage.

L'effet soldes d'été aura joué à plein sur les ventes d'ameublement en juillet et en août. Mais le mois de septembre est celui du retour de bâton.
L'effet soldes d'été aura joué à plein sur les ventes d'ameublement en juillet et en août. Mais le mois de septembre est celui du retour de bâton.

La rentrée a été "morose pour le marché du meuble". Avec un recul de l’activité de 2,8% en septembre 2014 par rapport à septembre 2013, les ventes de meubles sont reparties à la baisse après deux mois positifs (juillet et août) qui ont profité d’un effet soldes tardif. Depuis le début de l’année, l’indicateur de conjoncture, établi par l’Institut de prospective et d’études de l’ameublement, fait état d’une baisse des ventes de 1,2%. La baisse de septembre met en évidence "le caractère conjoncturel de ce bon bimestre", et  "présage d’une fin d’année difficile". Dans ce contexte, déjà marqué par la chute de Mobilier Européen / Fly, les acteurs de la filière que sont l’Unifa (industrie) et la Fnaem (négoce) doivent proposer le 19 novembre des propositions de soutien à la croissance et à l’emploi dans leur secteur.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message