L'envolée des smartphones coûte très cher aux appareils photos compacts

|

Les ventes d'appareils photos plongent à cause de l'usage de plus en plus large des smartphones dans le monde. Seuls les appareils réflex s'en sortent (un peu) mieux...

Appareils photo

Les ventes d'appareils photo japonais ont plongé de 42,3% dans le monde en septembre sur un an, à 7,58 millions d'appareils, d'après l'Association des industriels de la photo et de l'image, une organisation professionnelle nippone. Les compacts ont subi la chute la plus forte (-48%), tandis que les appareils à visée Reflex ont limité les dégâts (-7,4%). Au-delà des difficultés conjoncturelles des pays occidentaux, en partie responsable d'un déclin des achats, les fabricants nippons reconnaissent faire face à l'adoption massive des téléphones mobiles multifonctionnels.  "Le marché des appareils photo compacts numériques s'est contracté plus brutalement que prévu, car les smartphones équipés de fonctions photographiques se répandent partout", a récemment noté le PDG de l'entreprise Olympus, Hiroyuki Sasa.

Le début de la fin ?

 "Nous sommes peut-être en train d'assister au début de la fin" pour les modèles numériques qui se sont imposés il y a une dizaine d'années, reléguant les argentiques au rayon des antiquités, prévient Nobuo Kurahashi, de la maison de courtage Mizuho Investors. La baisse des prix, commune à l'ensemble des produits électroniques, aggrave pour sa part les difficultés économiques du secteur, bien que les fabricants puissent encore s'appuyer sur la rentabilité élevée des Reflex. Pour s'en sortir, les fabricants multiplient les innovations, en dopant la résolution et dotant par exemple leurs appareils photos de connections internet, ce qui permet aux utilisateurs de partager rapidement leurs images sur les réseaux sociaux.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message