Marchés

L'épandage aérien de fongicides à nouveau autorisé pour la banane

|

LÉGISLATION - LOIS La préfecture de Guadeloupe a annoncé la signature d'un nouvel arrêté permettant la reprise du traitement par fongicides des bananeries.

Banane
Banane© Wikipédia Commons

Le précédent arrêté avait été suspendu début octobre 2012 par une ordonnance de référé du Tribunal administratif au motif que l'adjuvant utilisé avec les fongicides, le Banole (une huile issue du pétrole et fabriquée par Total), n'avait pas subi d'évaluation  de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses).

Fin du Banole

Le nouvel arrêté préfectoral retire le Banole de la liste des produits utilisables comme adjuvant lors de l'épandage aérien. L'utilisation de trois fongicides (Gardian, Sico, Tilt 250) et du stimulateur de défenses Bion 50WG reste donc autorisée pour des épandages aériens dans 18 des 34 communes de l'île, touchée par un champignon parasite, la cercosporiose noire.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter