L'épicerie, plus forte croissance de l'alimentaire

|

L'ÉPICERIE SUCRÉE DOPE LES VENTES

Le marché de l'alimentaire, en hypers et supermarchés et part de marché du hard-discount, en cumul annuel mobile à fin février 2012 - Évolution (pts) vs n - 1

Source : SymphonyIRI

Le marché de l’alimentaire, en hypers et supermarchés et part de marché du harddiscount, en cumul à date (2.1.2012 au 26.2.2012) - Évolution (pts) vs n - 1

Source : SymphonyIR

Ça va fort pour l'épicerie, qui se distingue comme le secteur le plus porteur du marché des produits de grande consommation

au cours des douze derniers mois arrêtés à fin février 2012, avec une croissance de son chiffre d'affaire en GMS de 4,3%. Certes, cette performance s'explique surtout par un effet prix très marqué (+ 3,7%) et les progressions en volume s'avèrent plus modestes en particulier pour l'épicerie salée. Mais la tendance est porteuse et se confirme sur les deux premiers mois de 2012, période durant laquelle le secteur a encore creusé l'écart avec les autres grandes familles de l'alimentaire (+ 5,1%, versus + 3,4% pour les produits frais par exemple...) à la faveur du coup de froid de février, de la double fête des crêpes (chandeleur et mardi gras).

On constate aussi l'émergence d'achats un peu plus typés « crise », c'est-à-dire concentrés sur les basiques (pates, riz, sucres, huiles) ainsi que sur les petits plaisirs pas chers comme les confiseries de chocolat, les produits apéritifs et autres.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSEPICIERIE2012

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous