L'équipe de François-Henri Pinault à la Fnac

Pour diriger la filiale du groupe Pinault-Printemps-Redoute, François-Henri Pinault, son président, a puisé dans le vivier des anciens de la Fnac. Tout en apportant sa note personnelle. Priorité a été donnée à l'international et aux nouveaux concepts.

Nommé en 1997 à la tête du premier distributeur de produits culturels en France, François-Henri Pinault, n'a guère changé, depuis son arrivée, le personnel en place. Le fils de François Pinault, propriétaire de PPR, s'est entouré d'une équipe constituée des anciens de la Fnac. Il a confirmé dans ses fonctions Jean-Paul Giraud, venu en 1995 du groupe Match, afin de remettre sur pied un navire qui tanguait un peu à l'époque, pour avoir changé de mains un peu trop souvent.

Tout juste a-t-il instillé davantage « d'international » dans les structures mises en place en nommant au comité de direction Gérard de Sède, responsable de l'international. L'« agitateur culturel » veut en effet s'afficher dans de nouveaux pays comme en témoigne l'ouverture d'une Fnac à Lisbonne cette année.

Des jalons pour l'avenir

C'est précisément pour accompagner ces nouvelles filiales dans leur développement (d'autres projets vont voir le jour au Brésil et en Argentine), que Gérard de Sède, ancien patron de la filiale belge, a été nommé tandis qu'Eddy Scarfoglio, directeur du développement, supervise les études prospectives d'implantations en France et à l'étranger.

François-Henri Pinault chapeaute directement deux nouvelles activités centrées autour du monde des enfants, la Fnac junior et la société Eveil et Jeux rachetée en mars 1998, spécialisée dans la VPC. Le groupe formule de grandes ambitions pour ces deux pôles qui devraient réaliser 1 milliard de francs de chiffre d'affaires dans moins de cinq ans.

La nouvelle organisation consacre également l'importance croissante de ces filiales en plein développement que sont les Fnac Service et autres Fnac Telecom, rattachées directement au directeur d'exploitation France, Jean-Louis Raynard. Fort de la réussite des Fnac Service, la filiale de PPR s'est positionnée sur le marché en pleine expansion de la téléphonie, qui a déjà donné lieu à l'ouverture de 30 boutique Fnac Telecom.

Expansion à l'étranger, lancement de nouveaux concepts comme la Fnac Junior, développement des services et de la vente par correspondance la Fnac conserve sa culture comme en témoigne cet organigramme tout en posant des jalons pour l'avenir.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1599

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres