L'Espagne s'ouvre timidement au bio

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier En dépit de la crise, les Espagnols semblent de plus en plus nombreux à reconnaître les vertus du bio. Les initiatives de certaines enseignes de la GMS poussent dans cette direction.

Alors que l'Espagne se situe au cinquième rang mondial de l'agriculture bio avec plus de 1,8 million d'hectares cultivés - en 2011 selon le ministère de l'Agriculture -, sa consommation de produits bio per capita demeure modeste : 21,50 €, mais plus qu'en 2009, à 19,40 €. Des chiffres à manier avec précaution, car le poids des produits bio transformés reste limité - 100 M € et un taux de croissance de 10%, d'après les estimations de Nutrition et Santé -, et il n'est aussi pas rare que des magasins, voire des grandes surfaces, commercialisent comme bio des produits artisanaux.

 

Prise de conscience 

Cependant, malgré la crise, le potentiel de ce marché, dont le consommateur type est une femme « urbaine » de 35 à 55 ans vivant à Madrid, Barcelone, ou au Pays basque, est indéniable. « On assiste à une prise de conscience au niveau de la santé qui ouvre de réelles possibilités », estime Antoine Barcat, directeur général adjoint de Nutrition et Santé, qui lancera d'ici à l'été sa gamme Céréal bio en GMS. « Nous observons depuis un an et demi un bel effort de la GMS pour promouvoir le bio, notamment grâce à Carrefour et à ses espaces dédiés dans les Carrefour Planet », ajoute Anthony Fuselier, responsable trade marketing de Triballat Noyal, qui s'est installé ici en 2000 avec l'appui de la Sopexa. Certes, le numéro un de la distribution alimentaire, Mercadona, ne vend presque pas de produits bio (sauf des yaourts sous marque propre), mais le consommateur comprend mieux l'intérêt, pour sa santé, du label « producto ecologico ». Ainsi, l'ultrafrais bio en GMS a progressé de 17% en 2012, à 10 M €, selon Iri. « Il est donc très intéressant d'être présent en Espagne », remarque Anthony Fuselier, de Triballat Noyal, s'adjugeant 35% de part de marché en volume sur la catégorie. Le belge Pur Natur a fait voici peu le même pari, et pointe déjà à 8% de PDM.

Chez Veritas, leader du marché, des marques françaises, comme Danival, Le Moulin du Pivert ou Filet bleu, sont bien implantées. « Les importations représentent environ un tiers de nos ventes, et proviennent surtout d'Allemagne, d'Italie, d'Autriche ou de France. Nous recherchons des produits à forte valeur ajoutée », précise Silvio Elias, son directeur général.

De fait, si l'agriculture bio s'est développée, les résultats en matière d'industrie transformatrice sont moins probants, et l'Espagne doit encore importer de nombreuses catégories de produits. « On peut considérer que 80 à 85% des ressources de notre agriculture bio sont exportées et transformées ailleurs », regrette le secrétaire général de Fepeco, José María González Vitón. Bien que le bio espagnol reste très exportateur, cette force dépend trop des matières premières. Pourtant, là aussi, la situation évolue, et une industrie bio locale se fait timidement jour.

  • 965 M € Le CA des produits bio en 2011 incluant tous les produits frais et transformés
  • 40% La part des fruits et légumes frais dans les produits bio vendus.
  • 75% La proportion des petites surfaces spécialisées, le principal canal de distribution bio pour les Espagnols

Source : ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et de l'Environnement

VERITASLe manger « pour de vrai »

Avec 24 petits supermarchés et 21 M E de chiffre d'affaires en 2012 (23 prévus en 2013), la chaîne catalane Veritas est le leader du bio en Espagne. Environ 15 % de ses produits sont vendus sous marque propre, et ses responsables affirment que le panier moyen a baissé de 40 % en dix ans. Depuis 2006, son slogan, « menjar de veritat », phrase catalane signifiant « manger pour de vrai » vise à recruter des consommateurs hors du bio. Aux îles Baléares, l'entreprise se développe aussi par le biais de corners dans des supermarchés traditionnels.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2274

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA