L'Etat veut « améliorer » la loi Galland

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

BRÈVESLa Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) aurait transmis au Secrétaire d'Etat au Commerce, Renaud Dutreil, une interprétation juridique de la loi Galland, afin d'inciter les distributeurs et les i

Selon les termes du dossier, l'administration s'engagerait a ne pas poursuivre en justice les fournisseurs et les distributeurs qui négocieront des rabais et qui les répercuteront sur les consommateurs. La vente à perte reste toutefois interdite. Michel-Edouard Leclerc, patron des Centres Leclerc a immédiatement réagit dans les colonnes du quotidien  La Tribune : « A qui fera-t-on croire que les distributeurs vont volontairement sacrifier une partie de leurs marges alors qu'ils n'y sont pas obligés par la loi ? ». 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA