L'été mouvementé de Carrefour

|

Échec du projet de fusion au Brésil, changements au sein du top management, action en chute libre et chiffre d'affaires à la traîne... l'été a été difficile.

Sur fond de résultats en dessous des attentes et de renoncement au Brésil, Carrefour a annoncé une réorganisation interne de plus, au coeur d'un top management chahuté depuis un an et demi (nomination puis départ de James McCann à la tête de Carrefour France, Noël Prioux qui passe de l'Espagne à l'Europe - pour remplacer Vicente Trius, parti après un an à peine -, puis à la France). Cette fois, c'est le couple Thierry Garnier-Pierre Bouchut qui est concerné. À une grosse différence près. Les deux hommes restent dans le groupe. Le premier quitte la direction des marchés de croissance pour piloter la Chine et Taiwan. Il laisse sa place au second, remplacé à la direction des finances par Pierre-Jean Sivignon, 54 ans, transfuge de Philips Electronics, inconnu de la grande distribution.

 

Des investisseurs inquiets

Ces mouvements interrogent après l'échec du curieux projet de fusion de Carrefour avec CBD au Brésil, un groupe a priori promis à Casino et à son très pugnace PDG, Jean-Charles Naouri. D'autant plus que Carrefour a ensuite fait face à des rumeurs de rachat de sa filiale brésilienne par Wal-Mart. Lars Olofsson en personne a alors fait le déplacement au Brésil pour y réaffirmer que, non, « Carrefour Brésil n'est pas à vendre. »

Ces péripéties n'ont pas rassuré les investisseurs. Malmenée en Bourse, l'action Carrefour a perdu près de la moitié de sa valeur depuis fin février, passant de 35,50 € à 18,60 €, lundi 22 août. Peu de clignotants sont au vert pour le numéro deux mondial : les ventes n'ont crû au premier semestre que de 1,4%, à taux de change constant et hors essence, à 44,6 milliards d'euros, et ont reculé de 0,2% dans l'Hexagone. Les parts de marché en France sont à l'unisson : les hypers abandonnent 0,6 point lors de la dernière période suivie par Kantar (13 juin-10 juillet), à 11,8% (- 0,3 point, à 12,3% en cumul annuel mobile), et Carrefour Market 0,3 point, à 8,1% (- 0,1 point en cumul annuel mobile, à 8,3%).

L'ÉCHEC BRÉSILIEN EN DATES

13 JUILLET 2011

Carrefour renonce à fusionner avec CBD, filiale de Casino au Brésil.

4 AOÛT 2011

Pierre Bouchut, qui prend la direction exécutive des « marchés de croissance » (hors Chine), est remplacé par Pierre-Jean Sivignon à la direction exécutive finances et gestion. Patrice Lambert de Diesbach, directeur de la communication financière, démissionne.

12 AOÛT 2011

Rumeurs démenties sur l'intérêt supposé de Wal-Mart pour Carrefour Brésil.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2192

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message