L'éternelle domination de l'iPad

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le pionnier des tablettes règne sans partage sur son marché. Et devant les échecs répétés des stratégies concurrentes, le roi n'est pas près de perdre sa couronne.

IPAD

«Tout le monde se demande qui arrivera à sortir un produit supérieur à l'iPad 2. Plus la peine de se poser la question, c'est nous. » D'ordinaire sobre dans ses présentations, Tim Cook, le nouveau PDG d'Apple, s'est un peu lâché lors de la « keynote » consacrée au nouvel iPad, le 7 mars. C'est que les « reports » hebdomadaires des différents panélistes mondiaux le confortent toujours davantage dans sa position de leader. Le maillot jaune de la tablette, c'est Apple, et son avance sur ses concurrents, il n'est pas près de le perdre. Il pourrait même creuser l'écart en 2012...

Selon IMS Research, la part de marché mondiale d'Apple sur la tablette, qui était de 62 % en 2011, pourrait grimper à 70 % cette année. Apple a déjà vendu 55 millions d'unités. Derrière, pas un concurrent n'a atteint les 10 millions... Seul Amazon a réussi à créer un « buzz » autour de son Kindle Fire, sorti fin 2011 aux États-Unis seulement et déjà vendu à 6 millions d'unités.

Chiffres

  • 65% La part de marché estimée en France de l'iPad en 2011 sur le marché des tablettes

Source : estimation LSA

  • 62% La part de marché mondiale de l'iPad en 2011, qui pourrait monter à 70% en 2012

Source : IMS Research

 

« La tablette, c'est Apple »

Situation similaire en France. Selon nos informations, l'iPad a représenté une vente de tablette sur deux en 2011 dans la distribution. En y ajoutant les ventes directes d'Apple, estimées à 15 % du marché selon les experts interrogés, cela fait une part de marché de 65 % pour l'américain. Spécificité locale, c'est le français Archos qui, avec 10 %, occupe la deuxième place (en volume). Bref, une domination sans partage. « C'est simple, le marché de la tablette, c'est celui de l'iPad », résume Carolina Milanesi de Gartner. Plusieurs raisons expliquent cet insolent succès. C'est Apple qui a créé le marché en 2010. Il y a donc une prime au pionnier, comme il y en avait eu une pour Asus sur le marché des netbooks.

Mais cela n'explique pas tout. Dès la deuxième année, le Taïwanais avait perdu son leadership au profit de Samsung. Pas Apple. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé de la part de Samsung. Sa Galaxy Tab a toujours bénéficié des dernières versions de l'OS d'Android et a été soutenue par d'importants investissements marketing. En vain. « Honnêtement, on ne réussit pas bien sur le marché des tablettes », a reconnu Hankil Yoon, un des dirigeants de la branche mobile du groupe lors du Mobile World Congress de Barcelone. La faute à une stratégie trop calquée sur celle d'Apple. Le coréen tente maintenant de se distinguer avec un modèle doté d'un stylet. Mais ce Galaxy Note 10.1 ne suscite pas d'enthousiasme débordant.

Même si ceux qui réussissent le mieux sont ceux qui empruntent des chemins de traverse, comme Archos et Amazon, avec des tablettes plus légères et moins coûteuses, ou encore Asus, avec son Transformer vendu avec un clavier. « Il y a des tentatives, mais pas de produit vedette comme le Samsung Galaxy S2 dans le mobile », reconnaît Fabian Gumucio, chef de produits tablettes chez Sony, arrivé tardivement, fin 2011 sur ce marché.

Un nouvel iPad, plus 2.5 que 3

  • Un écran Retina (comme sur l'iPhone 4) pour une meilleure définition
  • Un processeur A5X plus puissant
  • Un capteur photo 5MP iSight bien meilleur que sur le 2
  • L'arrivée d'un assistant vocal, mais seulement pour la dictée

 

L'échec de Google

Résultat : l'avenir semble dégagé pour Apple. « Selon moi, Apple va dominer le marché pendant dix ans, anticipe le directeur multimédia d'un distributeur alimentaire. Ils ont eu l'intelligence de positionner l'iPad à des niveaux de prix agressifs, ce qui en fait aujourd'hui le meilleur rapport qualité/prix et de loin. » Pour les experts, le revers de la concurrence serait surtout celui d'Android. « Google a échoué, Apple a désormais deux modèles d'iPad à vendre et un marché qu'il domine largement, estime Avi Greengart, chez Current Analysis. Microsoft devra apprendre de Google et essayer d'aborder ce créneau d'une façon différente, plus originale. » Avec la sortie de Windows 8, une énième bataille Apple/Microsoft devrait s'engager. Mais l'issue est déjà connue...

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2219

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA