L'ethnique gagne la grande consommation

L'ethnique gagne la grande consommation

Dossier Les produits communautaires, religieux et exotiques sont de plus en plus présents dans les réseaux de la grande distribution. Les distributeurs ont compris l'enjeu et s'organisent avec les industriels pour développer une offre complète. Mais le défi reste encore de taille.

Le marché des produits ethniques en France est complexe. Aujourd'hui, il n'existe pas encore de données fiables pour cette catégorie, tant elle est vaste. Elle regroupe les produits religieux (halal et casher), les communautaires et l'exotique (asiatique, mexicain, indien, libanais...). Cependant, selon certains intervenants majeurs, ce marché est pantagruélique : celui du halal serait proche des 5 milliards d'euros (tous circuits confondus) et ceux de l'exotique et de l'ethnique aux alentours de 350 millions d'euros pour la GMS. Une véritable manne qui attire les industriels comme les distributeurs. Si l'offre qui constitue le marché du halal reste encore largement constituée de produits issus des marques nationales, les distributeurs commencent à s'y intéresser de près, à l'image de Casino avec sa gamme de MDD Wassila, lancée en 2009, et de Carrefour, avec Carrefour Halal en 2010. À l'inverse, sur le segment des produits exotiques, les MDD jouent fort et raflent, sur les principales catégories, la plus large part du marché. Si la consommation des produits exotiques se fait quasi exclusivement en GMS, le circuit d'écoulement des produits halal passe encore, pour la plupart, par les commerces traditionnels. Mais la GMS poursuit son développement avec une stratégie merchandising volontariste. En effet, la grande distribution accuse un sérieux retard pour l'offre halal, car seulement 7% de cette dernière passent par ce réseau, contre 20% via les fast-foods et 73% par le réseau de proximité traditionnel. « Des réflexions merchandising sont menées et les distributeurs s'intéressent beaucoup à ces références ethniques et halal, qui restent cependant encore des domaines pauvres, face aux produits exotiques. Et les rayons ne sont pas toujours bien entretenus par les équipes " terrain ". Aujourd'hui, si les enseignes réfléchissent à ce marché au niveau des sièges, en magasins, c'est bien différent », indique Wael Hasnaoui, responsable clients nationaux chez Zakia Panzani.

CHIFFRES

5 Mrds € Le marché du halal, tous circuits confondus, CAM à fin avril 2012,

Source : Nielsen

345 M € Le marché des produits du monde en GMS, CAM à fin mars 2012, + 8% sur un an

250 M € Le marché des produits exotiques, à + 10%

116,5 M € Le marché des produits asiatiques, à + 10,9%

105 M € Le marché des produits tex-mex, à + 15%

95 M € Le marché « autres cuisines » (communautaires et religieuses)

Source : SymphonyIRI

 

L'ethnique gagne la grande consommation
suivant
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2237

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous