L’étiquette énergie arrive sur le Pem

Après les lave-linge, réfrigérateurs et téléviseurs, l’étiquette énergie s’attaque aux petits appareils. À commencer par les aspirateurs qui, dès septembre 2014, indiqueront leur classe énergétique (de A à G) mais aussi leur performance de dépoussiérage ou leur niveau de décibels. Si les fabricants s’accordent sur son intérêt, Dyson a déposé un recours au Tribunal de l’Union européenne, contestant la méthode de mesure des performances (en laboratoire et non en conditions réelles) et la nonprise en compte du coût des consommables, tels les sacs. Cette action ne devrait cependant pas retarder la mise en place de l’étiquette. En attendant de voir son apparition sur d’autres produits.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2312

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message