L'Europe bio en plein psychodrame

« Ce n'est absolument pas acceptable ! », tonne le président de la Fédération internationale des associations d'agriculture biologique. « Comment la Commission a-t-elle pu ne pas le voir ? Et pourquoi Aldi a-t-il mis si longtemps à se plaindre ? », renchérit le responsable de l'union britannique des agriculteurs bio. Le problème : en 2007, l'Europe a proposé l'apposition, pour 2009, d'un logo unifié sur tous les produits bio. Mais voilà, le hard-discounter allemand Aldi vient de contacter la Commission pour lui signaler que ce logo présentait de troublantes similitudes avec l'un de ceux qu'il utilise, poussant les autorités communautaires à repousser l'apposition du logo à 2010. Résultat, les agriculteurs qui avaient anticipé l'opération sur leurs packagings sont furieux, et la Commission n'a plus qu'à se remettre à la planche à dessin...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2040

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message