Marchés

L'Europe craint que Microsoft manque à ses obligations

|
Microsoft Windows 8

La rédaction vous conseille

Pas encore sorti qu'il agace déjà. Le nouveau système d'exploitation Windows 8 de Microsoft qui ne sera lancé qu'en octobre fait l'objet d'accusations de la part d'un fabricant de PC. Ce dernier, dont le commissaire européen à la concurrence, Joaquin Almunia, estime subir des pressions de la part de Microsoft. Selon ces allégations, le géant américain empêcherait les fabricants de PC d'installer sur leur machine des navigateurs internet concurrents de son Internet Explorer comme la Commission Européenne l'exige depuis 2009 et une injonction qui oblige à laisser aux utilisateurs de Windows le libre choix de leur navigateur. 

Soupsons aussi sur les tablettes

La CE enquête aussi sur des allégations selon lesquelles Microsoft n'a pas fourni des interfaces de programmation (API) complètes pour les navigateurs concurrents, a précisé un porte-parole de la Commission. Microsoft est également soupçonné de n'autoriser que l'installation de son navigateur sur les tablettes fonctionnant sous Windows RT et équipées de processeurs ARM.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message