L’Europe interdit l’importation de harengs et de maquereaux provenant des îles Féroé

|

Nouveau rebondissement dans la guerre autour du maquereau. L'Union européenne (UE) vient de décider d'interdire l'importation du hareng et du maquereau en provenance des Iles Féroé, une province autonome du Danemark. L’UE l’accuse de pratiquer la surpêche et de ne pas respecter les stocks.

hareng

L'UE a également décidé de restreindre l'utilisation des ports de l'UE par des navires de pêche exploitant les stocks de hareng et de maquereau sous le contrôle des Iles Féroé. Certains navires des Iles Féroé ne seront pas autorisés à accoster dans les ports de l'UE, sauf en cas d'urgence.

Protéger les stocks

"Ce type de mesures est toujours imposé en tout dernier ressort. Les Iles Féroé auraient pu mettre un terme à leurs activités de pêche non durables mais elles ont décidé de ne pas le faire. Il est désormais évident pour tout le monde que l'Union européenne est déterminée à utiliser l'ensemble des instruments dont elle dispose pour protéger la viabilité des stocks à long terme", a affirmé la commissaire européenne chargée de la Pêche, Maria Damanaki.

Ce litige, qui existe depuis 2009, oppose l’UE aux îles Féroé mais aussi à l’Islande. Les deux pays se défendent en expliquant que les bancs de poissons, du fait du réchauffement climatique, trouvent refuge dans des zones de pêches des deux îles. L’UE les accuse augmenter leur quota de façon unilatérale, compromettant ainsi la durabilité des réserves Les Iles Féroé avaient en effet annoncé qu'elles fixeraient unilatéralement en 2013 un quota de 145% supérieur à celui de l'année précédente pour cette pêche, portant à 105.000 tonnes leur part de captures.

Quant à l’Islande, elle a décidé de réduire, conformément aux recommandations internationales, ses quotas de capture de maquereau de 15 % pour 2013. Concernant ce pays, la Commission n'a pas encore pris de mesures.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter