Marchés

L'Europe tire vers le haut les ventes 2012 du chocolatier Lindt & Sprüngli

|

RÉSULTAT Le chocolatier suisse Lindt & Sprüngli a dévoilé mardi un chiffre d'affaires annuel 2012 conforme aux prévisions, porté par la croissance des ventes sur ses marchés clefs en Europe.

Lindt & Sprüngli

Les ventes du groupe en 2012 ont atteint 2,1 milliards d'euros, en hausse de 7,3% par rapport à l'exercice précédent. Les analystes financiers ont salué ces chiffres, qui viennent, selon eux, confirmer la solidité de la stratégie du chocolatier suisse. En effet, ce dernier se positionne sur le segment "premium" du chocolat, une stratégie qui lui a permis de mieux résister au ralentissement de la consommation en période de crise économique. En Europe, les ventes du chocolatier, connu pour ses marques Lindor et Pyrénéens, ont enregistré les meilleures croissances en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne et n'a vu ses recettes reculer qu'en Italie. En Amérique du Nord, le groupe a enregistré une progression de ses ventes à deux chiffres.

Des marchés "prometteurs"

Parmi ses grands axes stratégiques, Lindt & Sprüngli se développe également sur les marchés émergents, où les ventes ont continué de progresser durant l'année écoulée.  En 2012, Lindt & Sprüngli a notamment renforcé sa présence à Shanghai et à Moscou, où il a ouvert de nouvelles sociétés affiliées pour implanter durablement la marque sur ces marchés qualifiés de "prometteurs". Le chocolatier zurichois a précisé que le résultat d'exploitation affichera une croissance supérieure à celle du chiffre d'affaires pour l'exercice 2012. "Avec une position de trésorerie nette estimée à près d'un demi-milliard, nous pensons que Lindt est en position d'annoncer un nouveau programme de rachat d'actions", a souligné Jean-Philippe Bertschy, analyste chez Vontobel. Fin décembre le groupe avait annoncé qu'un précédent programme de rachat d'actions, lancé en avril 2011, avait été achevé.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter