Marchés

L'Europe va réduire drastiquement plusieurs quotas de pêche

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

LÉGISLATION - LOIS Le merlan, l'aiglefin, le cabillaud et la sole sont dans le collimateur de Bruxelles, leur quota va fortement diminuer dès 2014.

aiglefin

La proposition de la Commission européenne est de réduire de 33% les quotas de captures de cabillaud et de 75% ceux pour l'églefin dans les grandes zones de pêche de l'Atlantique nord. Les prises de merlan et de lieu jaune devraient pour leur part être réduites de 20%. Les quotas de captures de soles communes devraient enfin être baissées de 37% à 45% en mer d'Irlande.

Une solution 'nécessaire'

"Il est nécessaire de procéder à des réductions pour certains stocks", a soutenu la commissaire à la Pêche, Maria Damanaki dans un communiqué. "Les stocks de cabillaud de la mer d'Irlande et du Kattegat (entre le Danemark et la Suède) continuent d'être dans un état déplorable", relève-t-elle. "La sole de la mer d'Irlande se situe à des niveaux extrêmement bas et celui de l'églefin dans la mer Celtique requiert une réduction significative des quotas", ajoute-t-elle.

Le cabillaud menacé 'd'épuisement'

La commissaire note par ailleurs que "les stocks de cabillaud et de merlan de l'ouest de l'Écosse, qui font l'objet de taux de rejet extrêmement élevés, sont menacés d'épuisement".

La proposition sera discutée par les ministres de la Pêche en décembre pour s'appliquer le 1er janvier 2014, et les négociations s'annoncent difficiles, a prédit un négociateur. L'application au sein des Etats pourrait générer de situations précaires pour les pêcheurs, comme ce fut notamment le cas avec le maquereau.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA