L'explosion programmée des écrans plats

|

Le Simavelec (Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques) est formel : le nombre de téléviseurs ne va cesser de croître avec un chiffre d'affaires en hausse de 11% pour 2008 et 6,3 millions d'unités prévus en 2011.

Benoît Lelievre

« L'inflation n'est pas à chercher dans notre métier. Nous donnons indirectement du pouvoir d'achat aux consommateurs : payer moins pour avoir plus ». Avant de nuancer, faisant allusion à la taxe de 2% imaginée par le gouvernement pour financer les chaînes publiques : « Aujourd'hui, les gains de productivité réalisés par les industriels se répercutent sur les consommateurs. Mais toute hausse des prix qu'entraîneraient des taxes pourrait contrarier cette évolution ». C'est en ces termes que Benoît Lelièvre, nouveau président du Simavelec et directeur général de Philips Consumer Lifestyle, qui réunit le petit électroménager et l'électronique grand public, a introduit la conférence de presse du syndicat qui s'est tenue aujourd'hui.

Les chiffres lui donnent raison : le prix des écrans LCD, passé de 1214 euros en 2004 à 802 euros en 2007, devrait encore baisser en 2008 pour atteindre le seuil de 771 euros. Quant au prix moyen des écrans plasma, il diminue en moyenne de 20% par an (1,8% par mois !). Cette baisse des prix a une conséquence directe : les volumes s'envolent. Ainsi, selon les prévisions du Simavelec associé à Gfk, les écrans plats, LCD et Plasma, devraient représenter 70% d'un parc de 46 millions d'appareils en 2011, les téléviseurs CRT représentant les 30% restants. Une envolée qui accompagne la transition vers le numérique. « L'objectif est que l'ensemble du parc soit capable de recevoir le numérique, a rappelé Benoît Lelièvre. Nous travaillons à la fois sur les infrastructures et sur la communication indiquant la fin de l'analogique. Encore faut-il que les contenus suivent, qu'il y ait des émissions en numérique attractives et variées ».

Le renouvellement du parc est également soutenu par des écrans toujours plus larges. Les 78 cm ne représentent plus que 30% du parc en 2007 alors qu'ils pesaient encore 90% du total il y a cinq ans. Enfin, la haute définition favorise la télé sur grand écran. Celle-ci devrait devenir le standard : Gfk estime son poids à 50% du parc en 2011. D'ici là, deux logos retenus au niveau européen devraient rester sur les appareils, HD TV et HD TV 1080 P.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message