Marchés

L'export, salut du foie gras français ?

Avec une baisse des importations et une hausse des volumes exportés, surtout au Japon, la balance commerciale du foie gras en France affiche un excédent de 52 millions d’euros, soit une hausse de 33 %.

Le foie gras n'a pas résisté au contexte économique morose sur le marché français, avec des volumes en baisse de 0,1%. Heureusement, les acteurs français ont su dynamisé leurs ventes à l’export.

L'Espagne en baisse mais toujours en tête des pays clients

A l’étranger, les ventes affichent sur 2013 une hausse de 5 % en valeur, soit + 4,6millions d’euros par rapport à 2012.

L’Espagne, pourtant mal en point économiquement, reste le premier client à l’export, suivi du Japon et de la Belgique. A noter la forte progression de pays tels que la Thailande, Singapour ou encore des Emirats arabes Unis.

L’interprofession du foie gras, le CIFOG, mise beaucoup sur cet axe de développement pour développer les ventes de foie gras. Sur la demande du ministère, elle a établi les cinq pays prioritaires pour ses exportations, qui sont, dans l’ordre, la Chine, les Etats-Unis, le Brésil, Singapour et la Russie.

Tous les fournisseurs de rayonnage alimentaire sont sur Magasin LSA

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter